Maladie d'Alzheimer

Les définitions:

L’évolution de la Maladie d’Alzheimer se fait en trois phases:

La phase initiale
À cette phase, la personne est généralement consciente du diagnostic et est capable de participer à des décisions concernant les soins futurs. Parmi les symptômes courants, on note des oublis bénins et des problèmes de communication comme trouver le mot juste ou suivre une conversation. Certaines personnes poursuivent leurs activités tandis que d'autres ont tendance à devenir passives et à se replier sur elles-mêmes. La personne atteinte peut également être frustrée par ses pertes de capacités. Elle deviendra peut-être anxieuse ou déprimée. Il est donc important de surveiller son bien-être émotif.
Pour plus d’information sur les phases suivantes se reporter au site: www.alzheimer.ca
C’est à cette première phase que s’adresse MEM-X. En soutenant la mémoire de la personne affectée, il lui permet de maintenir une activité normale de façon simple, évitant les pertes de confiance, et l’inévitable stress associé.

Allocution de M. Nicolas SARKOZY, Président de la République,

à l'occasion de l'installation de la Commission sur le Plan Alzheimer. Palais de l'Élysée, Paris, le 3 septembre 2007

« ...La maladie d'Alzheimer touche plus de 850 000 personnes en France. Elle fait 225 000 nouveaux cas par an. Une augmentation de 10 ans de notre espérance de vie quadruple la probabilité de survenue de la maladie. Il y a la froideur de l'arithmétique. Il y a aussi les réalités humaines. C'est une maladie qui frappe quasiment toutes les familles. Mais la maladie d'Alzheimer est plus qu'une maladie. Fille de la longévité, elle est un mal inexorable qui fait des femmes et des hommes qui en sont affectés ni plus ni moins que des " emmurés vivants ". La maladie d'Alzheimer pèse sur les proches, en leur apportant son lot de souffrances quotidiennes. Face à cette maladie dont il faut bien dire que l'on connaît encore peu de choses, il nous faut agir. C'est une mobilisation de la société tout entière, que je veux en vérité susciter. Nous devons être lucides sur l'enjeu que représente pour notre société la lutte contre la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées. Les malades et leurs familles, de plus en plus nombreux, auront besoin d'un soutien efficace, respectueux de la dignité des personnes. Je veux que chacune des personnes touchées puisse être accueillie, soignée, traitée correctement. Je veux que les proches qui en prennent soin soient mieux aidés. Je veux redonner espoir à ceux qui pensent qu'ils ne peuvent plus rien. Nous ne serions pas fidèles à nous-mêmes et à nos valeurs s'il devait en être autrement. C'est l'honneur d'une civilisation d'aider ceux que la maladie détruit à petit feu... »

Les outils

Le Centre Indépendant d'Aide Sociale des Mutualités Libres de Belgique publie un: Guide complet pour aménager le domicile des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer.